tôlerie fine électronique

Comment installer de la tôlerie fine électronique ?

De nos jours, l’industrie a pris un tournant vers la modernisation notamment par l’utilisation de plusieurs machines sophistiquées ainsi que plusieurs nouveaux procédés. Parmi ces industries, on peut directement distinguer la tôlerie fine, qui ne cesse d’évoluer, ainsi, permet à l’évolution d’autres industries puisqu’elle fait de la sous-traitance pour d’autres industries.

La définition de la tôlerie fine

La tôlerie fine désigne le procédé adéquat pour la transformation de plusieurs types de feuilles ou barres ou même des tubes de métal tels que l’aluminium, l’inox et l’acier. Cette transformation qui utilise des machines électroniques de ponts équipés en laser, vise principalement à réaliser une très grande gamme de produits comme les boîtiers. La tôlerie fine peut également être utilisée pour les besoins d’une façade de bâtiment.
Procédé à la transformation se fait principalement par le découpage en laser qui est un découpage très précis ou par poinçonnage. En effet, l’industrie de tôlerie fine est une industrie de sous-traitance, elle est d’ailleurs très utilisée dans plusieurs domaines comme l’informatique et la médecine.

La manière d’installer une tôlerie fine électronique

L’industrie du développement de la tôlerie fine a vraiment évolué ces dernières années avec des machines très sophistiquées qui présentent un mélange d’automatique et d’informatique et de mécanique ainsi que de l’électronique. De plus en plus, il y a une demande sur les tôles de précisions sur plusieurs marchés notamment sur les marchés des outils informatiques. Le processus de travail dans ces industries est très simple donc on prend une feuille de tôle fine généralement moins de 7 mm, après on fait 3 procédés principaux et complémentaires, mais d’une façon respective alors, on fait le cisaillage, puis on fait le poinçonnage, la découpe. On fait quelques étapes supplémentaires pour la perfection et travailler le détail de notre produit comme l’ajustement et le rivetage.
Pour les équipements qu’on utilise pour réaliser la tôlerie fine, ce sont des machines automatiques très sophistiquées qui utilisent généralement le laser qui fait le travail de cisaillement, de poinçonnement et de découpage, ainsi que d’autres machines auxiliaires comme la machine de soudage. L’utilisation d’un simulateur informatique pour faire l’analyse et la conception de notre pièce est très importante, donc, on doit utiliser un logiciel 3D SolidEdge ou solidworks qui vont permettre d’effectuer une bonne étude du résultat de notre travail avec la technique 3D, qui va nous donner une vue réaliste de notre produit avant même qu’il soit fabriqué. Donc, on peut facilement corriger les défaillances en fonction de nos besoins pour faire un travail bien perfectionné. Il existe principalement 3 méthodes d’installation de la tôlerie fine électronique :

  • par la cisaille : donc on utilise une cisaille à tôle afin de couper les pièces avec la forme voulue ;
  • par poinçonnage : le poinçonnage de tôle est une technique de perforation qui peut être appliquée sur une surface plate, elle est vraiment très utilisée dans la fabrique des moules ;
  • par découpage : pour cela, on utilise un logiciel informatique qui commande la machine selon le type de pièces qu’on désire façonner.

Les étapes de la production de la tôle fine

Afin de produire de la tôle fine, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • la fabrication de la tôle fine passe par plusieurs étapes nécessaires ;
  • d’abord, on dessine la tôle, puis on façonne la forme qui nous convient, évidemment, il faut étudier la forme et on choisit une des méthodes de découpage selon nos besoins et les machines disponibles ;
  • l’étape suivante, c’est de faire l’emboutissage de la tôle qu’on peut considérer comme l’étape de la transformation de la tôle mince et fine vers une autre forme emboutie donc un état qui n’est pas brut ;
  • après, il y a une étape très importante, c’est le pliage la tôle, pour faire le formage à froid et créer des formes permanentes ;
  • après, c’est l’étape de soudage selon la forme qu’on veut réaliser, on fait des soudages pour façonner des produits très résistants ;
  • puis, c’est l’étape de la finition de la tôle, qui consiste principalement à ajouter quelques effets esthétiques et rendre le produit présentable avec une belle forme, c’est pour cette raison qu’on fait quelques modifications sur la surface de la tôle.

Pour conclure, la tôlerie fine est une méthode de tôlerie très moderne et rapide. Elle est précise et facilite vraiment la création des pièces, la production et le développement de plusieurs types d’outils et d’objets. Plusieurs autres industries dans le monde font appel à ce genre d’industries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.