Sécurité informatique en télétravail

Quelques recommandations de sécurité informatique pour les télétravailleurs

La technologie permet aujourd’hui aux employés d’entreprise de travailler à distance. Cependant, avec toutes ces nouvelles opportunités, de nouveaux risques de sécurité s’ensuivent. Une fois que les employés n’utilisent plus les ordinateurs de l’entreprise sur le réseau interne entouré de collègues de confiance, des failles de sécurité peuvent se produire à tout moment. C’est pourquoi l’entreprise et les employés distants doivent travailler ensemble pour créer des applications, des processus et des politiques de sécurité sécurisée qui aideront à protéger de manière absolue les données de l’entreprise et des clients. Plus d’informations dans les lignes qui suivent.

Créer une liste blanche et une liste noire d’applications

le télétravail

Vous ne voulez pas qu’un aucun logiciel malveillant ne pénètre dans votre réseau via les appareils des employés distants ? Pour cela, établissez une liste blanche d’applications, de programmes et de paramètres par défaut. En d’autres termes, un paramètre de « réinitialisation » sécurisé peut effacer et réinitialiser l’appareil, puis effectuer toutes les tâches professionnelles nécessaires. S’il y a des applications ou des données suspectes sur l’appareil, veuillez vérifier la liste blanche. Si elle n’est pas activée, veuillez la supprimer.

De même, créez une liste noire pour les applications, les données et d’autres activités connues pour être des menaces. Il peut s’agir de logiciels malveillants connus. Il peut s’agir de logiciels malveillants connus, d’applications non sécurisées sur l’App Store ou de types de données qui ont tendance à indiquer des logiciels malveillants cachés. Ces éléments doivent être marqués immédiatement pour l’analyse des périphériques. Il s’agit du premier élément permettant de limiter les risques de sécurité informatique, mais pas le seul !

Effectuez régulièrement des analyses et des mises à jour de l’appareil

tenir à jour son système

Les télétravailleurs utilisent leurs appareils pour se connecter au réseau de l’entreprise et aux documents importants. Pourtant, les appareils en dehors du bureau peuvent détecter les logiciels malveillants de différentes manières, des e-mails de phishing au wifi public non sécurisé. Si vos employés viennent occasionnellement au bureau, effectuez une analyse des appareils pour vous assurer qu’il n’y a pas de virus cachés dans leurs ordinateurs portables et téléphones.

De plus, s’ils ne sont jamais allés au bureau, vous pouvez fournir aux travailleurs à distance des copies de logiciels de numérisation de haute qualité. Ensuite, demandez le rapport d’analyse deux à quatre fois par an pour vous assurer que l’appareil ne présente aucun problème détectable. Vous pouvez même demander à tout le monde de réinstaller le système d’exploitation une fois par an. Ce qui est une bonne excuse pour nettoyer les fichiers personnels et créer une sauvegarde de tous les contenus importants.

Crypter tout pour éviter les divulgations d’informations

Toutes les communications à distance avec les employés ou les clients doivent être cryptées à chaque point possible. Le cryptage met toutes vos données dans un code illisible. Même si un pirate vole vos données, il ne pourra pas utiliser quoi que ce soit de crypté, car il ne possède pas de clé de cryptage. À l’intérieur du réseau de bureau, ce n’est pas important, mais des données peuvent être volées lors de la transmission Internet sous la forme de paquets de données. Par conséquent, les e-mails et les fichiers de travail envoyés dans les deux sens par les travailleurs mobiles créeront une ligne de données opérationnelle pour l’entreprise.

En outre, il est possible de lire les données chiffrées. Par conséquent, cryptez au moins votre messagerie professionnelle. Idéalement, tous les logiciels d’entreprise seront cryptés aux deux extrémités pour garantir que toutes les données transmises sur l’appareil ou le réseau sont toujours stockées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *